Les publicités diffusées sur les sites web sont souvent mal reçues : envahissantes, elles retardent la navigation. Un phénomène assez gênant pour la majorité des internautes, au point que certains seraient prêts à payer pour l’éviter.

Flickr / Captcreate

Opinionway a réalisé en 2014 un sondage pour Moozo, société spécialisée dans le marketing mobile. L’institut de sondages a interrogé un échantillon de 1006 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française afin de connaître leurs sentiments à l’égard de la publicité sur internet.
Très présente en ligne, la publicité finance une grande partie des sites web. L’étude a d’ailleurs révélé que sans elle, il faudrait débourser 65€ supplémentaires par an pour surfer sans publicité sur la toile.

Seulement 13% des Français accepteraient de débourser cette somme. 53% seraient néanmoins prêts à payer plus. Le prix moyen que les sondés seraient prêts à ajouter à leur abonnement internet est de 27€ par an.

Le principal reproche fait par les sondés à la pub est l'obstacle qu'elle pose souvent à la rapidité de la navigation et à l'accès à certains contenus (pre-roll vidéos).

Ces avis concernent surtout la navigation sur ordinateur puisque 70% des internautes jugent que c’est via ce terminal que la publicité est la plus envahissante. Si les Français sont tout de même peu nombreux à vouloir dépenser la somme nécessaire à l’arrêt de la publicité, ce sondage dénote néanmoins un ras-le-bol général: elle dérange 78% des sondés.

Alternative au display classique, le native advertising et le content marketing permettent de mettre en place des formats moins intrusifs et dès lors mieux acceptés, voire recherchés par les internautes. Il semble alors intéressant de se pencher sur ces nouvelles formes de communication qui apportent une valeur ajoutée à l'expérience utilisateur.

Source:

Toute l'actualité de la communication publique, tech et santé par mail