Les études les plus récentes confirment une nette hausse de la demande de produits naturels dans les secteurs de la nutrition, de la beauté et de la santé. Une contrainte majeure pour la communication des marques de ces secteurs, mais aussi un formidable levier d’innovation et de valeur ajoutée.

La demande de naturel s'intensifie

La demande de naturel explose pour l’alimentation, mais aussi la beauté et la santé

Les scandales récents liés à l’alimentation ont largement contribué à la progression de la demande de produits naturels en France. 83 % des français déclarent aujourd’hui faire attention au caractère naturel des produits consommés.

Cette évolution se traduit par une moindre importance du prix dans les critère de choix : un français sur 4 et un européen sur trois placent le critère de naturalité comme plus important que celui du prix.

Le marché est donc prêt pour acquitter d’une prime supplémentaire, pour s’assurer du caractère naturel des produits.

Cette recherche de naturel touche d’abord l’alimentation (92% des réponses), mais aussi les produits d’hygiène-beauté et les médicaments (75 % des réponses)

La méfiance : une contrainte majeure pour la communication autour de la nutrition et de la santé

Parallèlement, la méfiance s’installe. Dans leur choix, les consommateurs intègrent aujourd’hui beaucoup plus d’informations. Ils sont 69 % à lire avec attention les emballages, 78 % à lire la liste des ingrédients, 57% à chercher le lieu de fabrication et plus de la moitié à traquer les mentions d’additifs chimiques.

Les OGM sont rejetés par deux tiers des répondants, 65% d’entre eux jugeant même qu’ils représentent un risque pour la santé.

Une communication qui ne convainc pas

Dans cette étude, les labels semblent avoir perdu leur efficacité : ils ne convainquent que 21 % des répondants.

La communication autour du développement durable est sévèrement jugée : 62% des Français se déclarent “peu ou pas du tout influencés” par ce type de message, estimant à 89% qu’ils sont une pure expression d’image et pas un gage de qualité pour les produits ou de respect de l’environnement.

Regagner la confiance : communication et innovation

Il apparaît essentiel au secteur de l’agroalimentaire et de la pharmacie de regagner la confiance de leurs publics. Comment faire ? D’abord rompre avec la tradition d’opacité autour des process de fabrication et de transformation des produits, qui laisse une place trop grande aux préjugés et aux amalgames avec certaines pratiques relayées par les médias.

Il est aussi peut-être temps d’orienter l’innovation vers la mise à disposition des produits les plus naturels possible : le consommateur est visiblement prêt à en payer le prix…

Toute l'actualité de la communication publique, tech et santé par mail