En 2012, 35 % des véhicules électriques européens ont été immatriculés en France. La preuve du développement très rapide du marché de la mobilité durable et de son excellente image.

Image de la mobilité électrique

Selon les chiffres de l’Association professionnelle pour le développement de la mobilité électrique (Avere), la France est passée en 2012 au premier rang des marchés européens pour les voitures électriques. Elle est suivie par le Danemark, qui représenté 15 % du marché et l’Allemagne, troisième du classement avec 13 % des immatriculations.

Cette performance est particulièrement remarquable au regard de la chute de près de 14 % du marché automobile général. Les ventes de véhicules électriques, ont elles plus que doublé. Les véhicules les plus vendus sont l’Ion/C-Zéro fabriqué au Japon par Mitsubishi pour PSA Peugeot Citroën, suivi de la Blue Car d’Autolib (groupe Bolloré) et de la Leaf de Nissan. Pour les utilitaires, Renault domine avec le Kangoo ZE.

La mobilité électrique jouit d’une excellente image

Si le marché a largement profité de l’augmentation des bonus écologiques, il bénéficie à coup sûr d’une excellente image de la mobilité électrique en France.

Pour en savoir plus

Toute l'actualité de la communication publique, tech et santé par mail