L’Ordre des pharmaciens prévoit de mettre à disposition des officines un nom de domaine gratuit et officiel. Objectif : lutter contre les sites frauduleux et éviter le cybersquattage.

La pratique des faux avis de consommateurs est devenue presque monnaie courante sur internet et pour certains même un business. Qu’ils soient achetés par l’entreprise elle-même pour vanter ses produits et/ou services ou encore publiés par des concurrents mal intentionnés, les avis contribuent à influencer le jugement des consommateurs qui sont de plus en plus nombreux à faire preuve d’une une certaine défiance.